Bio: de la tête aux pieds | Salut Bonjour
/homepage

Bio: de la tête aux pieds

  

Bien qu’encore relativement jeune, la production laitière biologique occupe une place croissante dans le secteur agricole au pays.

Aujourd’hui, 53 % des fermes laitières certifiées biologiques au Canada se retrouvent au Québec. Pour que du lait soit certifié bio, les producteurs doivent se conformer à des règles strictes avec un cahier des charges imposant de manière à soutenir durablement la santé des sols et des écosystèmes. 

Ce mode de production s’appuie sur des processus écologiques, la biodiversité et des cycles adaptés aux conditions locales.

VOICI L’ÉCOSYSTÈME DE LA PRODUCTION LAITIÈRE BIOLOGIQUE

Les sols et les pâturages

· Recyclage des éléments nutritifs pour la conservation et la réutilisation dans la pratique de la fertilisation des cultures (réduction des pertes à l’environnement).

· L’utilisation de fertilisants naturels comme le compost ou les engrais verts (ex. la bouse de vache).

· Aucun intrant de synthèse (engrais chimiques et pesticides).

Les vaches laitières

· Fournir une alimentation composée uniquement d'aliments biologiques dont la majorité provient du pâturage.

· Envoyer les animaux au pâturage tous les jours, quand la température le permet.

La certification sur les étiquettes

· Les produits laitiers biologiques sont disponibles en grande variété : crème, yogourt, beurre et près de 80 fromages d'ici.

· Le délai minimum nécessaire pour obtenir la certification biologique est de 3 ans.

Une tendance à la hausse

· En 2017, le secteur s’est donné comme objectif de doubler la production laitière bio d’ici 2024.

· En 10 ans, avec l’intérêt des consommateurs, la production de lait biologique a

augmenté de 83 %.

À lire aussi

Et encore plus