Les animaux s'invitent aux élections provinciales | Salut Bonjour
/homeandfamily/pets

Les animaux s'invitent aux élections provinciales

Dans le cadre de la campagne électorale provinciale, la SPCA de Montréal, principal organisme de défense des animaux au Québec, invite les partis politiques à prendre position sur trois enjeux prioritaires. La SPCA leur offre une tribune pour présenter leur vision sur ces questions lors du tout premier débat électoral provincial sur la protection animale.

• À lire aussi: Le chaton tristement vedette des réseaux sociaux est désormais en sécurité

• À lire aussi: Journée internationale du chat : 10 raisons d'en adopter un dès maintenant

La protection des animaux est en effet au cœur des préoccupations des électeur.trices québécois.es alors que nous sommes en pleine campagne électorale. 

Selon un sondage Léger réalisé pour le compte de la SPCA de Montréal à l’occasion de la dernière campagne électorale provinciale, en 2018, 72 % de l’électorat estimait que les partis se devaient d’inclure le bien-être animal et la protection des animaux parmi leurs engagements électoraux.

Unsplash Laura Chouette

Un débat provincial historique

Avis aux intéressé.e.s, ce premier débat électoral en matière de protection animale se tiendra le mercredi 14 septembre à 19 h et sera diffusé en direct de la page Facebook de la SPCA de Montréal

Animé par la journaliste Vanessa Destiné, le débat offrira une plateforme privilégiée pour entendre les visions et les engagements de chaque parti sur les enjeux relatifs aux animaux. 

« Alors que la loi reconnaît maintenant le statut d’êtres sensibles aux animaux et que plus d’un ménage sur deux vit aujourd’hui avec un animal de compagnie au Québec, ces questions sont d’une importance indéniable en campagne électorale », souligne Me Sophie Gaillard, directrice de la Défense des animaux et des affaires juridiques et directrice générale par intérim de la SPCA de Montréal.

Une trousse d’outilsa été préparée à l’intention des citoyen.ne.s qui souhaitent profiter de la campagne électorale pour aborder ces questions avec les candidat.e.s de leur circonscription et participer à l’avancement des lois et des règlements qui protègent les animaux au niveau provincial.

Trois enjeux prioritaires

En cette période électorale, la SPCA de Montréal demande aux partis de s’engager à :

  1. Garantir un accès équitable au logement pour les personnes vivant avec un animal de compagnie. Une pétition déposée à cet effet à l’Assemblée nationale en juin dernier a récolté l’appui de plus de 33 000 citoyen.ne.s.
  2. Mettre en place une interdiction des fermes à fourrure, une industrie moribonde au Québec, dont les pratiques sont incompatibles avec le bien-être animal et à propos de laquelle l’acceptabilité sociale est en déclin.
  3. Interdire la détention à l’attache des chiens. La pratique de garder un chien attaché dehors, en quasi-permanence et pour toute sa vie, est toujours légale au Québec. Pourtant, plus de 35 000 Québécois et Québécoises se sont prononcés contre la détention à l’attache des chiens sur le site de la SPCA de Montréal dans le cadre d’une campagne menée en 2015.

Facebook SPCA de Montréal

Parmi les participant.e.s* figurent :

- Claude Lefrançois (candidate de Québec solidaire dans la circonscription de Laporte)

- Jonathan Marleau (candidat du Parti libéral du Québec dans la circonscription de Maurice-Richard)

- Konstantinos Merakos (candidat pour le Parti Conservateur du Québec dans la circonscription de Chomedey)

- Sylvie Tanguay (candidate du Parti Québécois dans la circonscription de St-François)

Pour en savoir plus sur le débat, c'est par ici

Est-ce qu'un des partis présents au débat prendra un engagement en la matière ? On l'espère tellement ! Soyez-y si la cause animale vous tient à coeur. 

Unsplash Egor Myznik

*Tous les partis provinciaux reconnus par le Directeur général des élections et qui présentaient un.e député.e élu.e lors de la dernière législature, ont été invités à participer au débat.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus